Se marier / Se pacser

Vous envisagez d’officialiser votre union. Attention, il est important d’être correctement conseillé pour choisir le régime matrimonial adapté à votre situation personnelle.

Constance vous informera des différents contrats de mariage existants et vous éclairera sur celui-ci qu’il conviendra d’établir.

Si vous souhaitez vous pacser, là encore, il est important de prévoir les modalités du contrat vous liant à votre partenaire afin d’assurer la sécurité de chacun d’entre vous ainsi que de votre progéniture.

Le Cabinet sera à vos côtés pour préparer un avenir sûr et serein.

Constance Avocats vous accompagne dans le choix de votre forme d’union.

Le mariage

Pour qu’un mariage soit valide, plusieurs conditions doivent être respectées, il faut que chacun des époux donne son consentement et ce prêt à une cérémonie devant un officier d’état civil et dans un but de fonder un couple et une famille.

Par exemple, le mariage qui est conclu dans le seul but d’obtenir des papiers (un titre de séjour ou la nationalité française) pour résider en France est nul, c’est ce que l’on appelle un mariage blanc. Cass. civ. 1, 19-01-1999, n° 97-14.678

Dans un dossier, l’ensemble des éléments produits permettait d’établir le caractère fictif de l’union projetée, celle-ci n’étant destinée qu’à permettre la régularisation de la situation en France de l’homme, de nationalité tunisienne.

Les juges ont décidé que le changement d’attitude de l’épouse à l’égard du mari dès l’obtention de son titre de séjour démontre que le but par elle poursuivi était, de manière exclusive, étranger à la finalité du mariage.

Cass. civ. 1, 06-07-2000, n° 98-10.462

 

Une Cour d’appel a relevé que le mari qui n’a jamais cohabité avec son épouse n’a pas eu d’intention matrimoniale et donc le Procureur ou le conjoint peut demander l’annulation du mariage. Cass. civ. 1, 22-11-2005, n° 03-18.209, F-P+B

Il faut savoir que l’intention matrimoniale des époux s’apprécie au vu des circonstances qui ont précédé le mariage et de leur attitude après la célébration.

Le mariage contracté dans le but exclusif d’appréhender le patrimoine du conjoint caractérise le défaut d’intention matrimoniale, justifiant l’annulation du mariage faute de consentement.

Cass. civ. 1, 19-12-2012, n° 09-15.606, F-P+B+I

 

SI vous pensez avoir été floué par votre époux, qui s’est marié avec vous juste pour régulariser sa situation irrégulière, Constance Avocats engagera une procédure devant le Tribunal de Grande Instance, elle vous demandera un certain nombre de preuves, appelez nous on vous dira tout.

Tarif : à partir de 1440,00 € TTC (aide juridictionnelle acceptée)

 

Le PACS

Le pacte civil de solidarité est un contrat conclu par deux personnes physiques majeures, de sexe différent ou de même sexe, pour organiser leur vie commune. (C. civ., art. 515-1 

Tout comme le mariage, le PACS peut être conclu entre personnes de même sexe ou de sexe différent, il s’agit d’un contrat, soumis aux conditions du droit commun. il faut un consentement des deux partenaires dans le but de créer une vie de famille.

 

Attention un PACS ne peut être conclu entre  :

 

– ascendant et descendant en ligne directe, entre alliés en ligne directe et entre collatéraux jusqu’au troisième degré inclus ;

Pourquoi ? Parce qu’on ne peut s’en servir pour détourner les règles successorales.

– deux personnes dont l’une au moins est engagée dans les liens du mariage ;

Pourquoi ?

Parce que l’on ne peut pas être marié et pacsé en même temps, le mariage entraîne automatiquement la dissolution du PACS.

–  deux personnes dont l’une au moins est déjà liée par un pacte civil de solidarité.

 

Le PACS se conclu devant l’officier d’état civil et plus devant le greffe du tribunal d’instance

A savoir : L’officier de l’état civil de la commune dans laquelle les partenaires d’un pacte civil de solidarité fixent leur résidence commune enregistre leur déclaration conjointe. Il vise et date la convention, qu’il rend aux partenaires. Un récépissé d’enregistrement leur sera remis

 

Depuis la loi du 28 mars 2011, lorsque la convention est passée par acte notarié, le notaire reçoit la déclaration conjointe, procède à l’enregistrement du pacte et fait procéder aux formalités de publicité.

 

Les partenaires doivent produire un certain nombre de pièces que l’on vous détaillera lors d’un simple rendez-vous.

 

Tarif : Consultation à partir de 120,00 € TTC.

TARIFS SE MARIER SE PACSER

Nos offres et pas 1€ de plus c’est promis !

  • Le PACS : à partir de 1 440€ TTC (aide juridictionnelle acceptée)
  • Le PACS : consultation à partir de 120€ TTC

 

Tous les honoraires s’entendent hors frais et débours payés à des tiers : huissiers, honoraires et rémunération des techniciens dont experts, consultants, publication d’annonces légales, frais de greffe et d’enregistrement et postaux… un devis complet peut être proposé par mail ou téléphone.

Cas pratique – Conseils

COVID-19

Parents séparés et déconfinement : à qui revient la décision d’emmener l’enfant à l’école ?

Vous êtes nombreux à vous demander si vos enfants retourneront à l’école aujourd’hui.

Si certains parents s’accordent dans cette prise de décision, il n’en est pas de même dans toutes les familles.

Que faire si votre ex conjoint et vous-même n’avez pas la même vision pour les semaines à venir ?

Constance Avocats, Cabinet implanté à Marseille, tente de solutionner le problème.

PARTICULIER

Divorcer sans juge, c’est-à-dire ?

Confinement, énième jour : si on vous demandait de choisir entre une promenade dans la nature et votre conjoint, vous seriez déjà à la Sainte-Baume ?

Cette période de confinement vous fait réaliser à quel point vous souhaitez retrouver votre liberté (de marcher dehors et d’être célibataire).

Vous souhaitez divorcer rapidement.

CONSTANCE
AVOCATS

2 rue Edouard Delanglade - 13006 Marseille
contact@constanceavocats.fr
Tel : 04.84.89.40.36
Fax : 04.84.89.40.47

RÉSEAUX SOCIAUX

© 2018